William Wordsworth (1770-1850)

ww_ancianoWilliam Wordsworth (1770 1850) est le poète de la nature.

Il est présent dans l’histoire de la littérature anglo-saxonne comme précurseur du romanticisme et poète lauréat. Il est cité dans tous les ouvrages scolaires du Royaume-Uni. Les vers

“I wandered lonely as a cloud
That floats on high o’er vales and hills
When all at once I saw a crowd,
A host, of dancing daffodils”

Je flânais seul comme un nuage
Qui flotte sur vallées et collines
Quand soudain je vis une foule,
Une armée de jonquilles dansantes.

sont aussi connus que nos

 

William Wordsworth vécut la Révolution Française en direct. Il voyagea en Europe mais revint toujours à son cher Lake District, une zone à la beauté naturelle exubérante que Williams célébra dans nombres de ses poèmes. Il fut le collègue de Coleridge avec qui il écrivit Les Ballades Lyriques, pierre angulaire du romanticisme anglais.

Il atteint le succès en fin de vie. En 1943 il fut nommé poète lauréat, un titre qu’il conserva jusqu’à la fin de ses jours. Le film Splendor in the Grass de Elia Kazan (La fièvre dans le sang, 1961) doit son titre à un des poèmes de Wordsworth dont Natalie Wood lit en classe les premiers vers, dans la première scène :

“Though nothing can bring back the hour
Of splendour in the grass, of glory in the flower;
We will grieve not, rather find
Strength in what remains behind…”

“Bien que rien ne puisse ramener l’heure
De la splendeur dans l’herbe, ni de la gloire dans la fleur,
Nous ne nous affligerons pas, mais trouverons
La force dans ce qu’il en subsiste… »